Né à Rome en 1972, Ascanio Celestini est écrivain et metteur en scène.

Ses études en littérature et en anthropologie à l’Université de Rome lui font aborder le théâtre par le biais de la commedia dell’arte et l’art du masque. Attentif aux traditions et aux techniques du récit oral, il anime régulièrement des laboratoires de théâtre et enseigne les techniques du conte et de la construction de masques aux acteurs professionnels.

Il s’est imposé avec Radio clandestina (2000) et Fabbrica (2002) comme le chef de file de la jeune génération du théâtre-récit. Il met souvent en scène ses propres pièces qu’il interprète.

Plusieurs fois montés en Belgique, ces textes font l’objet en Italie d’une véritable reconnaissance littéraire. Il a publié, chez Einaudi, Storia di un scemo di guerra (2004) (Histoire d’un idiot de guerre) et La pecora nera (2005) (La Brebis galeuse) et, chez Donzelli, Fabbrica, Cecafumo ainsi que Radio clandestina. Le livre est accompagné d’un DVD du spectacle qui depuis 2001 tourne toujours en Italie. La pièce a également été radiodiffusée sur Rai radio tre le 23 mars 2001 à l’occasion du 57e anniversaire de l’action partisane de la rue Rasella à Rome.

Ascanio Celestini a reçu en 2002 le Prix de la Critique, décerné par l’Association Nationale des Critiques de Théâtre, ainsi que le Prix Ubu pour ses recherches approfondies de l’Histoire dans ses oeuvres.

Sont disponibles en français :
Radio clandestine, Mémoire des fosses ardéatines (Editions Espaces 34, 2009), traduit de l’italien par Olivier Favier
Fabbrica (éd. Théâtrales, 2008).

Le site del’auteur qui comporte plusieurs pages en français.

Haut