Né en 1962, Rémi Checchetto écrit depuis 15 ans en compagnie avec des metteurs en scène, des comédiens, des musiciens (Thierry Robin, Olivier Messager, Chris Martineau), des photographes (Patricia Arminjon, Vincent Monthiers), des danseurs (Anna Fayard), des plasticiens (Les Lucie Lom), des éditeurs (Script, Cuisine de l’immédiat, Inventaire / Invention)…

Il a écrit une quinzaine de pièces de théâtre, mises en scène par Hélène Gay, François Lazaro, Gilbert Meyer, Henri Uzureau, François Mauget, Didier Ruiz, Bernard Beuvelot…, « Mais… », « Le vent », « En vie », « Hou là ! », « Reine de mon palais », « Quel monde ! (fin de siècle) », « Quel monde ! (intime) », « Dans l’intimité des cabines de bain », « Manèges », « Portes », « Comme un poisson dans le beau », « Ah ça non on n’est pas sur radio nostalgie », « Basta ! », « La salive », « Valises », « Le murmure des pierres »…

Aux Editions Espaces 34, il publie
King du ring en 2010,
Kong melencholia en 2011
L'homme et cetera en 2012
Que moi en 2013
Zou en 2015.

Rémi Checchetto réalise régulièrement des lectures de ce texte avec un musicien, ou avec Denis Tricot et ses arcs.

Ses textes font l’objet de publications :
Pas parler Parole, éditions L’âne qui butine, 2014
Jours encore après, Tarabuste, 2013
Apéro, éditions de l’Attente, 2013
Très grand gel, L’improviste, 2011
— Puisement, Tarabuste, 2010
— Nous, le ciel, éditions de l’Attente, 2008
— Là où l’âme se déchire un peu mais pas toute, Inventaire / Invention, 2006
— Valises, éditions Script, 2006
— Une disparition et tout et tout, éditions de l’Attente, 2006
— Confiotes, éditions de l’Attente, 2005
— En roue Libre, éditions Quelque part sur terre / Festival d’Aurillac
— P’tit déj, éditions de l’Attente, 2003
— Portes, éditions Script, 2003
— Un terrain de vagues, coédition Script et théâtre des Tafurs, 1999
— Manèges, éditions Lucie Lom, 1999

Haut