Biographie courte

De formation médicale et sportive, Philippe Goudard fait à 22 ans le choix d’une carrière dans le spectacle vivant.

Acteur au théâtre contemporain ou classique depuis ses débuts, c’est au cirque qu’il trouvera le théâtre populaire et de la performance dont il rêvait. Acrobate aérien au Cirque à l’ancienne Gruss puis clown sur les scènes du monde entier, entrepreneur de spectacles et co-directeur avec Maripaule Barberet de la compagnie de cirque de recherche pionnière du nouveau cirque français qu’ils animeront de 1974 à 2009 et au sein de laquelle furent créées une trentaine d’œuvres de cirque, il poursuit aujourd’hui son parcours en solitaire.

Docteur en médecine et en arts du spectacle, enseignant et chercheur à l’université de Montpellier, il est sollicité en France et à l’étranger pour des conférences, master classes ou mises en scènes, tout en poursuivant ses créations personnelles. À la fois praticien et théoricien, il est aujourd’hui un des acteurs les plus singuliers du cirque actuel.

Aux Editions Espaces 34, il publie en novembre 2010 le livre Le cirque, entre l'élan et la chute. Une esthétique du risque.

Il dirige avec Joëlle Chambon et Didier Plassard le livre Dramaturgies, mélanges offerts à Gérard Liéber.


Biographie longue

Après avoir débuté sous le masque de la Commedia dell’arte et en sports de haut niveau (escrime), il conduit simultanément ses études médicales qu’il conclura par un doctorat sur la prévention de la pathologie au cirque et sa formation d’acteur puis d’artiste de cirque, qu’il entame après avoir été reçu au concours de l’École nationale des arts du cirque et du mime à Paris.

Il opte pour la profession d’artiste et crée à 20 ans avec Maripaule Barberet (Maripaule B.) en 1972 un premier spectacle « Abel et Caïn », un mystère moderne et déambulatoire de 36 heures dans les montagnes de la Sainte Baume dans le Sud de la France. Ils se produisent ensuite comme clowns dans le monde entier de 1975 à 2006 dans six spectacles de leur duo « Motusse & Paillasse » où ils développent, dans la tradition clownesque qu’ils modernisent, un répertoire et une approche contemporains du jeu burlesque et du cirque.

En effet, ayant trouvé dans le Cirque le théâtre qu’il, il écrit, mis en scène et interprète avec Maripaule B. une trentaine de créations originales de cirque contemporain au sein de la Compagnie créée en 1973, exclusivement consacrée à la recherche depuis 1980 (Artistes Associés pour la Recherche et l’Innovation au Cirque, Cirque d’art et d’essai ©). « Motusse & Paillasse, Clowns », « Le Cirque Univers », « Le Cirque Intérieur », « Route de Nuit », « Empreinte », « Cirque Nu », « Close Up–Cirque pas comme il faut », « À corps et à cris », « Anatomie d’un clown » sont à ce jour les oeuvres les plus marquantes de ce parcours.

Au théâtre, c’est en France sous la direction d’Alain Timar, Yves Gourmelon, Gao Xingjian ou Jacques Nichet, qu’il crée de nombreux rôles contemporains ou classiques. Il est l’acteur de Gao Xingjian depuis « Au bord de la Vie » en 1993 puis « Dialoguer-Interloquer » en 1999, a été son assistant en Italie pour la création de « Al margine della vita » en 1996 et poursuit périodiquement cette collaboration avec ce grand artiste, notamment en Italie.

Philippe Goudard est aussi appelé à intervenir pour diverses productions comme metteur en scène, dramaturge, créateur de dispositifs scéniques, ou directeur de production.

Docteur en Études théâtrales après une thèse ayant réuni ses recherches scientifiques et esthétiques sous le titre « Arts du cirque, arts du risque, impermanence et déséquilibre, dans et hors la piste » (sous la direction du Pr Gérard Lieber - Montpellier III), il a enseigné au Conservatoire d’Art Dramatique de Montpellier (classe d’improvisation et jeu clownesque) et a collaboré au département Art et Spectacles de l’ Universités Louis Lumière à Lyon ; il a été professeur de 1988 à 1992 à l’École Supérieure des Arts du Cirque (Châlons-en-Champagne, France) , puis responsable artistique de sa 5ème Promotion en 1993, et metteur en scène de « Circus 89 » (1989), « Empreinte » (1993) et Figures (2006).

Il est aujourd’hui enseignant chercheur maître de conférences au département arts du spectacle (section Théâtre/Spectacle vivant) et chercheur au sein du RIRRA 21 (EA 4209) de l’Université Paul Valéry à Montpellier (France).

Il est périodiquement expert et chargé de mission pour le ministère français de la Culture et de la Communication.

Médecin spécialisé en médecine d’urgence et auteur d’une des premières thèses de médecine sur le cirque (sous la direction des Pr Michel Boura et Philippe Perrin - Nancy I ) , il a mis en place en 1988, puis dirigé, le Département Médical du Centre National des Arts du Cirque (Châlons-en-Champagne, France). Il a fondé en 1992 la Société Française de Médecine du Cirque qui fait la promotion, auprès des professionnels de la Santé et de l’Art (Entretiens de Bichat, Med’Art International, Institut National des Sports et de l’Éducation Physique, Centre Médical de la Bourse,...) en France et dans le monde, de la nécessité d’une médecine spécifique à l’exercice des arts du cirque.

Son travail d’analyste de la piste est accueilli par plusieurs revues spécialisées (Stradda, Les Arts de la Piste, Autrement, Écrits sur le Sable, Cinésiologie, Études théâtrales...). Il a fondé avec Maripaule B. la collection « Écrits sur le sable », consacrées au cirque aux Éditions L’Entretemps, ainsi que, chez le même éditeur, la série « Canevas ».

Administrateur, chargé de production et de diffusion de la Compagnie Maripaule B. et Philippe Goudard, conventionnée par le ministère de la culture, de 1973 à 2007, il a été le premier administrateur « Arts du Cirque » de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques de 2001 à 2006.

Il vient de créer un solo burlesque, « Clowneries ».

Aux Editions Espaces 34, il publie en novembre 2010 le livre Le cirque, entre l'élan et la chute. Une esthétique du risque.

Haut