Michaël Glück

Auteur d’une dizaine de pièces dont plusieurs ont été jouées ou mises en espace, Michaël Glück mène de nombreuses collaborations artistiques dans les domaines du théâtre, de la danse, de la musique et des arts plastiques.

Plusieurs de ses écrits (il est également poète) sont traduits en italien, espagnol, catalan, allemand, chinois. Il a reçu le Prix Antonin Artaud en 2004 pour son recueil de poésie Cette chose-là, ma mère (Éd. Jacques Brémond). Il est actuellement écrivain associé à la compagnie Labyrinthes (Montpellier).

Aux Éditions Espaces 34, Michaël Glück a publié :
— « Stabat ira laetitia » dans le recueil Monologues pour ;
— « Une besace » dans le recueil Kaboul ;
Oranges.

Haut