Métie Navajo

Née en 1978, Métie Navajo fait des études de lettre (agrégation) puis se consacre à l’écriture et à l’enseignement dans les zones dites « difficiles » en banlieue parisienne.

Depuis 2001, elle publie des textes aux croisements des genres dans différentes revues (Le Zaporogue, Sprezzatura, Villa Europa) et des récits longs : L’ailleurs mexicain, chroniques d’une Indienne invisible (L’Esprit Frappeur, 2009), La Geste des Irréguliers, sans papiers sur les routes de France (Rue des Cascades, 2011).

Elle travaille avec plusieurs compagnies de théâtre, plus particulièrement comme autrice et dramaturge avec la compagnie KL.

En 2010, elle crée avec des personnes sans papiers le spectacle Toute Vie est une vie dans des lieux alternatifs mais aussi des salles de spectacle (Théâtre des Carmes à Avignon en mai 2011).

En 2014, la pièce Ousama Big Ben, ou la folle histoire de la compagnie irrégulière obtient le prix Guérande, sous la présidence de Pauline Sales.

Elle rejoint la coopérative d’écriture, collectif d’auteurs, en 2015 et participe à l’écriture de bals littéraires.

De 2015 à 2017, en collaboration avec Oblique compagnie, Le Préau-CDN de Normandie-Vire et le Nest-CDN Transfrontalier de Thionville Grand Est, elle imagine un diptyque consacrée à la thématique « jeunesses & violences » dont le premier volet est sa pièce Taisez-vous ou je tire qui a tourné en Lorraine (NEST), Ile de France (Ferme de Bel Ebat), Bretagne (Théâtre de Lorient) et Normandie et repartira sur les routes en 2018-2019.

Le second volet est Eldorado Dancing , lauréat de la bourse d’Aide à l’écriture théâtrale de l’Association Beaumarchais-SACD et du label Jeunes textes en liberté, créé en mars 2019 dans une mise en scène de Cécile Arthus.

Métie Navajo est boursière du “Programme de résidences d’écrivains de la Région Île-de-France” au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine (94) en 2019 sur trois saisons.

Haut