Essais et pièces rendant compte de la grande variété de formes du théâtre du XVIIIe siècle

L’Intrigue épistolaire

ISBN : 2-907293-84-2, 13x21 cm, 160 p., 12,50 €
5 hommes, 4 femmes, figurants

2002

Présentation et postface de Jean-Noël Pascal

« C’est une autre comédie, L’Intrigue épistolaire, de 1791, que nous publions ici : subitement versifiée, habilement construite sur un imbroglio brillantissime, déchaînant les rires tant par la farce que par l’ironie parodique, ambiguë dans son message malgré une fin apparemment heureuse, elle permet de mesurer l’étendue d’un talent qui fait de Fabre un digne émule de Molière et de Beaumarchais. »
Jean-Noël Pascal

Extraits de presse

« La mise en scène de l’auteur reste fort originale par son rythme rapide et inventif, autant que par la manière de traiter les caractères. Loin d’être univoques, ces derniers sont caractérisés par une ambiguïté qui donne à la pièce une profondeur et une originalité certaines. »
[Dix-huitième siècle, T. l’Aminot, n° 34, 2003]

Haut