Éditions Espaces 34

Auteurs théâtre & littérature

Auteurs de théâtre, romanciers, poètes

Giuliana Kiersz

Née à Buenos Aires, Argentine, en 1991, Giuliana Kiersz vit actuellement à Berlin.

Son travail explore notre relation au langage, son élaboration, et les possibilités d’une réflexion commune autour des différences qui nous traversent depuis ce territoire partagé.

Formée en écriture dramatique à l’École Métropolitaine d’Art Dramatique, elle participe aux ateliers latino-américains du Royal Court Theatre au cours desquels elle écrit Underdogs - Los débiles, texte produit au théâtre Nacional Cervantes (cycle Tintas Frescas).

Son œuvre El fín, publiée dans une édition quadrilingue par Libros Rojas (Buenos Aires, 2017), et dans la collection « jeunes dramaturges » du Fonds Éditorial ENSAD (Lima, 2020), est présentée lors du Festival International de Buenos Aires en 2019, et lauréate du Xe Prix Germán Rozenmacher ; avec Isabel I, publiée par Editorial INTeatro (Buenos Aires, 2016), elle obtient le troisième prix du XVe Concours National de Dramaturgie de l’Institut National de Théâtre.

En 2016, la maison d‘édition Libros Drama publie B qui obtient une mention au IXe Prix Germán Rozenmacher. Son ouvrage Luces blancas intermitentes (Rara Avis Editorial, Buenos Aires, 2018), regroupe les pièces 502, B, et El día que ella dijo que había matado al perro agarré el auto.

Ce recueil est publié aux Editions Espaces 34 en 2022 sous le titre Lumières blanches intermittentes dans une traduction de Maud Flank.

Ses textes ont été interprétés en Argentine, en France et au Mexique.

Giuliana Kiersz contribue à des revues nationales et internationales, et anime des ateliers d’écriture, notamment dans l’enceinte de la Maison de l’Argentine à Paris, à la Lata Peinada de Barcelona, au théâtre Casa de la Paz de la ville de Mexico, à l’Institut National des Arts de la scène uruguayens et au festival international Women Playwrights de Santiago.

Son ouvrage Xalapa, un museo para el futuro, a été élaboré en collaboration avec la compagnie universitaire de Veracruz, au Mexique, en lien avec les investigations menées sur ce même territoire.

En 2018, le Ministère de la Culture argentin et le Fonds Métropolitain de la Culture, des Arts et des Sciences lui octroient une bourse pour la réalisation de Manifestaciones, un projet de recherche et de création via lequel elle explore les relations entre manifestations sociales et manifestations artistiques dans les villes latino-américaines.

En 2020 elle bénéficie d’un programme d’aide à la création de l’Akademie Schloss Solitude dans le cadre duquel elle développe un projet sur la thématique de la frontière, en Allemagne. Ses œuvres ont été exposées dans en divers lieux tels le Kunstmuseum (Stuttgart) et le Kastanien (Berlin).

Haut