À la rencontre de Garcia Marquez

    Gustavo Cobo Borda, Juan

ISBN : 2-907293-59-1, 15x23 cm, 224 p., 18,14 €
Biographie et bibliographie de Garcia Marquez ; bibliographie sur Garcia Marquez ; lexique.

1999

Présenté et traduit de l’espagnol (Colombie) par Georges Lomné.

Premier Colombien à recevoir le Prix Nobel de littérature, Gabriel Garcia Marquez est un conteur fantastique. Cet essai sur son œuvre cherche à en discerner l’axe moteur qui prend sa source dans le village de son enfance, pour aboutir à une relecture de l’œuvre.

Il est suivi d’un entretien inédit intitulé « Quatre heures de commérage littéraire avec Gabriel Garcia Marquez » et d’un dossier complet sur l’œuvre et la vie de G. Garcia Marquez.

Extraits de presse

« Juan Gustavo Cobo Borda est bien connu des américanistes : journaliste, poète, essayiste, directeur de revue, diplomate, il est, entre autres, l’auteur d’un ouvrage remarqué sur Jorge Luis Borges. Ami de longue date de son compatriote, et confrère en journalisme, G. García Márquez, il lui consacre un portrait littéraire doublé d’une « relecture » de l’œuvre.
La caractéristique de sa démarche est de viser un public multiforme. Ainsi les étudiants pourront-ils trouver dans ce livre de précieux instruments de travail habituellement dispersés : un résumé biographique, une bibliographie incluant scénarios, discours et préfaces, une longue bibliographie critique en langue espagnole, une liste des ouvrages de Márquez traduits en français et un petit lexique, fort utile pour ceux qui ignorent par exemple, qu’en Amérique latine ceux que l’on qualifie de « Turcos » ne sont justement pas originaires de Turquie.

À l’intention d’un autre type de lecteur, Cobo Borda présente une interview à bâtons rompus du romancier, qualifiée de « commérage littéraire », ainsi qu’une centaine de pages qui constituent une approche simple et directe de quelques œuvres parmi les plus célèbres.

La démarche ne doit vraiment rien à la critique moderne des textes : elle se veut traditionnelle, biographique et thématique. Cobo Borda nous emmène à Aracataca, source de Macondo, et retrace les grandes étapes de la formation intellectuelle du futur écrivain. Il « relit » aussi les grandes sagas : celle des Buendía, celle du patriarche, celle de Bolívar. Quelques thèmes (la politique, l’amour, les enfants, la musique...) sont traités plus longuement, dans une perspective toujours personnelle et intuitive. »

[Bulletin critique du livre en français, février 2001]

Haut