Textes d’aujourd’hui pour le théâtre. Ces publications sont régulièrement soutenues par la Région Languedoc-Roussillon, et depuis 2003 par la SACD.

King du ring

ISBN : 2-84705-065-5 EAN : 9782847050653

13x21cm, 56 p., 11 €
1 homme

Ouvrage publié avec le soutien du Centre national du livre

2010

En un seul souffle issu de celui qui profère, Rémi Checchetto donne vie à un combattant de son propre destin. Il livre le portrait d’un homme dont on peut croire qu’il s’agit de Mohamed Ali, le boxeur adulé et controversé.

Et nous voyons et entendons cet homme dire ce qu’est la douleur, comment il reçoit des coups et en donne, comment il fréquente régulièrement la mort, comment et pourquoi il danse comme un papillon, frappe comme une guêpe. Dire aussi comment il est nécessaire de secouer le monde, de mettre l’air KO, d’être noir, d’être le King.

Mohamed Ali est le prétexte de ce texte, c’est soit disant Mohamed Ali qui dit, soit disant Rémi Checchetto qui transcrit. On peut également penser que Rémi Checchetto est le nègre blanc de Mohamed Ali.

Extraits de presse

« La langue de Rémi Checchetto, puissante, ramassée comme un poing fermé, sèche, rythmée et imagée, parvient à faire entrer le lecteur dans l’intimité psychologique de cette personnalité hors du commun. »
[Bernard Bretonnière, La revue du livre en Pays de la Loire, n°53, automne 2010]


A propos du travail en commun de Rémi Checchetto et Denis Tricot

« Ce qu’ils désirent inventer là, à deux, c’est l’"édition orale" d’un texte. (...)
On n’assiste pas à une performance, on en fait partie. Checchetto n’est pas comédien, il vit son texte sans effets de lecture, en s’appuyant sans cesse sur la danse gestuelle des arcs de Tricot.
La concentration du sculpteur, palpable, et les arcs en bois de peuplier, étrangement vivants car parfois incontrôlables, créent une tension enveloppante. »
[Céline Delavaux, Cassandre, n°82, été 2010]


« Le style, percutant, traduit avec justesse le message de fierté et le désir de révolte que porte ce texte. »
[L’Avant-scène Théâtre, n°1291, 1er novembre 2010]

Vie du texte

La pièce fait l’objet de lectures-performances par Rémi Checchetto, souvent accompagné de Denis Tricot qui installe et manipule des arcs.

Lecture par Rémi Checchetto au Théâtre du petit matin, Marseille, le 7 mai 2010.

Lecture par Rémi Checchetto avec le sculpteur Denis Tricot et ses arcs, à l’initiative de l’association Emmetrop en ses lieux, Bourges, le 20 mai 2010.

Lecture par Rémi Checchetto au Salon du théâtre, Paris, le 22 mai 2010.

lecture-performance par Rémi Checchetto et le plasticien Denis Tricot, Le vent se lève, Paris, 12 février 2011.

Création par Le Compagnie Corps de passage dans une mise en scène d’Alexia Vidal avec Adeline Walter, Théâtre des Carmes, Avignon, les 3 et 6 janvier 2015.

Haut